Record Memory Club Record Memory Club 30 ans Prochaine reunion le 01 aout a 19h00 au cafe Excelsior a Jette Record Memory Club 30 ans

francais Nederlands

Introduction

- À propos, qui êtes-vous ?

- Qui nous sommes? En résumé, pour faire court, le Record Memory Club est, comme son nom l'indique, un club d'amateurs de vieilles musiques.

- Mais encore?

- Oh là là! Pour parler d'espace temps, disons que nos vieilles musiques couvrent une période allant de 1877 à la fin des années cinquante (et même un peu au delà). Autrement dit, approximativement de l'époque des cylindres à la fin de celle des 78 tours.

- Ah oui, c'est vraiment vieux ça! Et quel genre de musique écoutait-on en ce temps-là?

- Vieux, vieux, c'est vite dit ça, hein!
Ce sont des musiques qui constituent notre héritage culturel. Elles ne doivent pas être ignorées ni oubliées.
Et pas besoin de tous ces appareils minuscules que l'on doit connecter sur un ordinateur pour y accéder.
Nos musiques se jouaient et se jouent toujours d'ailleurs sur des appareils merveilleux, magiques, enchanteurs, aux doux noms de machines parlantes, phonographes, gramophones, polyphones, boîtes à musique etc! Et tout ça fonctionne sans électricité!
Bien évidemment, on peut les écouter aussi sur tous les supports actuels (microsillons, compacts et on peut même en télécharger sur Internet)
Quant aux genres musicaux...
Tout, tout, nous disons bien tout, tout ce que vous pouvez imaginer, du caf' conc' à la variété anglo-américaine en passant par le cake-walk, le ragtime, le jazz, la chanson française, la musique de danse, l'opéra, l'opérette, la musique classique, la musique ethnique, le folklore, les marches militaires, les orchestres de genre, de salon, le blues, le rhythm'n'blues, le swing, les musiques de films et bien d'autres...

- Et vous connaissez tout ça?

- Pris individuellement, bien sûr que non, ce n'est pas possible. Mais nos membres ne demandent qu'à partager leurs passions mais aussi à découvrir celles des autres.

- Chouette, cela semble très intéressant! Dites-moi, comment fait-on pour vous rencontrer? Avez-vous aussi peut-être une sorte de journal?

- Voilà deux questions simples!
Nous nous réunissons tous les premiers mardi du mois, et bon an mal an, nous éditons un magazine quatre fois par an dont vous pouvez avoir un aperçu sous la rubrique "Notre magazine".

Si vous désirez plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter en suivant le lien: contact

Haut de la page

Petit historique

Le Record Memory Club, à l'origine baptisé 78 Memory, fut fondé en novembre 1983.
C'est à l'initiative d'une poignée de nostalgiques de l'ère du 78 tours et plus particulièrement de Marcel Piquet, à l'époque patron de la taverne Le Téléphone sise au coin des boulevards du Jubilé et Belgica à Molenbeek, que tout a commencé.
Des réunions y ont été organisées le dimanche matin et les amateurs s'y retrouvaient pour acheter, vendre ou échanger des disques, des rouleaux, des phonographes et leurs pièces détachées, etc.
Les 45 et 33 tours, les compacts et les cassettes ne tardèrent pas à faire leur apparition.
Parmi les premiers habitués, nous citerons e.a. Willy Wolters van der Wey, Robert & Mady Vandenberghe, Jos Roelandt, Jeffrey Silver, René Claeys, Jean Frébutte, Claude Bosseray, André Deschacht, Guy Huygens et Edouard Vincent, bien vite rejoints par Raymond Buelens, Claude Berx, Daniel & Marianne Meysman, pour ne citer qu'eux.

Un petit bulletin vit bientôt le jour aussi en février 1984. Les amateurs de tous genres musicaux se retrouvaient au Téléphone où régnait une ambiance des plus conviviales. Des concerts, des causeries, des projections de films y furent organisés jusqu'en 1990.

Au fil du temps, le club a déménagé quelques fois.
Citons ainsi: Le Forum, chaussée Romaine derrière les Grands-Palais du Centenaire (1990-1993 – c'est là qu'Iwan et Suzanne Frésart se joignirent à nous), Le Belle-Vue, avenue Brugmann à Uccle jusqu'en 1997 (c'est en cette période que Robert Pernet s'est fait membre pour devenir Président un peu plus tard), en 1998 nous nous retrouvions pour un temps à l'Hôtel Forum avant de passer au Oud Drogenbos Café, grote baan à Drogenbos (1998-1999), La Couronne, avenue Houba de Strooper (1999-2000), La Grande Terrasse, boulevard de Smet de Naeyer (2000-2001). Ce qui fit dire à notre ancien trésorier, Raymond Buelens, que nous sommes le club des sans domicile fixe.

Depuis lors, cependant, le club s'est sédentarisé et tient ses réunions tous les premiers mardi du mois.

Au cours de toutes ces années, des excursions, des visites de manufacture de disques, d'expositions, de musées du phonographe, de juke-boxes, d'orgues limonaires et automates ainsi que des bourses aux disques ont été organisées.

Le petit bulletin des débuts a progressivement fait place à un magazine qui dépasse régulièrement les 80 pages (grâce à la collaboration des uns et des autres, la qualité rédactionnelle compense les délais de parution parfois assez élastiques).

Se sont succédés à la présidence du club (Association de fait): Marcel Piquet, Robert Vandenberghe, Daniel Meysman, Robert Pernet et René Claeys. Depuis peu, la présidence a fait place à un Comité qui gère collégialement les activités du club.

Aujourd'hui, on parle toujours de notre Club et de son magazine, notamment grâce à la célèbre émission de radio de la RTBF, "La troisième oreille", programmée et présentée par Marc Danval le samedi de 14 (après le journal) à 15h.

Haut de la page

Notre futur?

Celui-ci dépendra de nos membres, de leur énergie et du plaisir qu'ils auront à faire de nouvelles découvertes...
Mais dépendra aussi de vous, peut-être, qui avez-eu le curiosité de lire cette page.

Le Comité du Record Memory Club (mai 2013)

Haut de la page